À la manière d’un très célèbre village d’Armorique, certains territoires du monde semblent résister encore et toujours à l’envahisseur ; c’est face au progrès que se guinde l’acrimonieuse île de North Sentinel, considérée aujourd’hui comme l’une des îles les plus dangereuses du monde.

Les Sentinelles, des gardiens immuables

L'île interdite n'est accessible que depuis le ciel.

L’île interdite n’est accessible que depuis le ciel.

Perdue dans les sillages du Droit international, l’île de North Sentinel est officiellement administrée par l’Inde, bien qu’aucun traité clair n’en définisse la réelle souveraineté. Localisé dans le Golfe du Bengale et coupé de toute civilisation, ce territoire unique en son genre est l’un des seuls au monde dont la population n’a pas été impactée par l’évolution. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette rencontre ne risque pas de se créer d’aussitôt.

Les « Sentinelles » sont les seuls habitants connus de l’île, dont on estime qu’ils ne seraient pas plus de 250. Isolés au cœur d’une forêt luxuriante, nul ne connaît leur mode de vie, ni-même leurs campements ; vue du ciel, il ne s’agit que d’une étendue d’arbres dissimulant toute vie interne.

Les rares contacts établis n’ont donné naissance qu’à une série d’échecs, parfois soldés par la mort des curieux attirés par cette canopée impénétrable.

La raison en est simple ; les Sentinelles refusent tout contact avec une quelconque civilisation étrangère, fût-elle géographiquement proche d’eux. L’on rapporte le cas de deux pêcheurs indiens ivres dont l’embarcation aurait débarqué jusqu’à frôler les terres de North Sentinel. Le résultat fut pour le moins expéditifs ; transpercés par les flèches de Sentinelles, les deux pêcheurs furent tués et enterrés sous le sable de l’île. Alertés trop tard par la disparition du binôme, les secours arrivèrent en hélicoptère afin de récupérer les corps et essuyèrent les flèches et jets de pierres des autochtones.

Ainsi, peu de documentaires filmés ont réellement permis de comprendre comment évoluent les Sentinelles, dont on estime évidemment qu’ils chassent et cueillent pour survivre ; un stupéfiant retour aux sources.

Unies face au danger

Armées et redoutables, les Sentinelles attaquent quiconque s'approche de leur terre.

Armées et redoutables, les Sentinelles attaquent quiconque s’approche de leur terre.

L’Inde décline aujourd’hui toute responsabilité politique quant à l’île, et interdit même toute approche afin de garantir la sécurité des civils d’une part, ainsi que celle des autochtones dont les ressources pourraient être sérieusement endommagées par les pêcheurs.

Qui plus est, leur isolement total les place dans une situation particulièrement délicate par rapport au contact avec n’importe quelle civilisation plus « avancée » ; certaines maladies telles que la grippe ou la rougeole suffiraient à les affaiblir considérablement.

Les Sentinelles assureraient ainsi la survie de leur troupe face au danger venant de l’extérieur ; en réalité, cette peur trouverait son fondement dans une expédition menée au 19ème siècle par Maurice Vidal Portman, expéditeur britannique et apprenti colon. Bien qu’il soit l’un des seuls êtres extérieurs à avoir un jour posé pied sur l’île interdite, il n’en fut pas pour autant félicité.

Lors de l’exploration des environs, lui et son équipe capturent un couple et quatre enfants, lesquels sont finalement ramenés à Londres en guise de témoignages vivants d’une civilisation inconnue. Mais par malheur, le couple se voit fatalement frappé par la maladie, tandis que les enfants sont ramenés par Portman au sein de leur île afin d’éviter leur décès. Seulement, ils sont porteurs de virus et leur contact avec les autochtones aurait contribué à une extinction massive de la population locale.

C’est sans doute depuis cet épisode dramatique que les Sentinelles assurent aujourd’hui la sûreté de leur île face à l’insatiable appétit de l’homme moderne, rongé par la curiosité de découvrir des territoires qui lui sont inaccessibles…

Les Sentinelles demeurent ainsi véritablement seuls face au reste du monde, au sein d’une île qui recèle encore bien des secrets.

Pour en savoir davantage :
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%8Ele_de_North_Sentinel
http://www.atlantico.fr/decryptage/sentinelles-tribu-isolee-depuis-60-000-ans-ile-plus-dangereuse-au-monde-2263730.html
http://www.newser.com/story/210103/set-foot-on-this-island-and-you-may-not-leave-alive.html

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.